07 octobre 2012

Bivouac à l'Arriel (enfin presque)...

Avec la belle météo annoncée pour tout ce week end, dur dur de ne pas succomber à la tentation d'un ultime bivouac à la belle étoile en altitude. 



Départ 16h10 : L'objectif initial est de dormir sur l'Arriel (2824m). Au départ du Caillou de Soques (1390m), la grimpette fait pas loin de 1500m+. Toutefois, la lumière (ou son manque) ainsi que le vent en sortie de forêt me font vite imaginer qu'un plan bis va sans doute devoir s'imposer.

On longe d'abord le ruisseau d'Arrious...
Puis, le vallon de Sobe devient beaucoup plus austère.


Col de Sobe (2449m) :

Je trouve un lieu abrité en balcon, c'est plutôt pas mal, mais en cas de pluie au cours de la nuit, ça risque d'être la grosse galère...

Bivouac possible vers 2500m peu après le col de Sobe, un site à retenir...

Vu le plantage de Météo France la semaine dernière pour le Tour du Béarn, l'idée de se rapprocher d'Arrémoulit mérite réflexion pour éviter la douche.

Vers 18h15, surprise, j'observe un type descendre de l'Arriel en Vibram Five Fingers!!! Il me confirme, ça souffle très fort là haut et il s'est pris quelques gouttes. Pour lui, là où nous nous situons est ce qu'il y a de mieux pour poser le matelas... Je rage un peu de ne pas avoir pris de tarp pour pouvoir me protéger en cas de pluie et finis par décider de me diriger vers le lac d'Arrious puis Arrémoulit par le passage d' Orteig afin de dormir à proximité d'un abri en dur au cas ou...


Lac d'Arrious, que je retrouverai le lendemain matin plus en beauté...

On redescend ensemble jusqu'au lac, j'en profite alors pour admirer la souplesse de ses poses de pieds avec les célèbres minimalistes : incroyable ce qu'en 5 sorties le type est capable de réaliser, je peine presque à le suivre le bougre.

Encore quelques photos et j'arrive à Arrémoulit vers 19h30 où ça grouille pas mal...


Zoom sur le Jean Pierre après le passage d'Orteig

Balaïtous et Lac d'Arrémoulit...



Je m'installe rapidement à proximité du refuge et lance illico presto la popotte (la nuit tombe vite). Le spot est excellent, plat, souple et abrité avec une vue directe sur le lac d'Arrémoulit et l'Arriel. Avec l'entraînement de course à pied de ce matin dans les jambes + cette ascension, le repos devrait être réparateur...

Spot magique à deux pas du refuge mais loin des ronfleurs :-)

C'est chaud, bon ap'!


Après une nuit plus que moyenne (début de pluie et migration temporaire au refuge), je me réveille dans un cadre enchanteur mais nuageux! L'Arriel, le Palas et le Lurien ont tous la tête dans les nuages. Le retour va donc être direct.

Même look que la veille, et aussi la même fatigue ;-)

J'adore, les chambres "plein ciel" comme celle-ci, c'est certain, je reviendrai!

En route vers le passage d'Orteig.

Un regard en arrière vers ce qui vient d'être parcouru, au réveil... ça réveil!


1er aperçu de la journée sur le lac d'Arrious, de toute beauté!



Derniers instants en haute montagne...


Avant la redescente express vers le caillou de Soques...


Un crochet par l'Espagne via le Pourtalet pour faire le plein d'essence.


Toujours aussi beau ce cirque d'Anéou!




A l'année prochaine pour le Palas au moins!


2 commentaires :

  1. Anonyme8/10/12

    Très très beau. NF

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme28/10/12

    superbe!! moi qui adore les pyrénées!!!

    RépondreSupprimer